icon_facebook_grey.png

  • Frédéric Arron
  • liberez heros interieur
  • passiongagnante

Vous êtes plus puissant-e que vous ne le croyez

images/plus-puissant-e.jpg

Je peux vous l'assurer. Vous êtes plus puissant-e que vous ne le croyez. Votre capacité à obtenir ce que vous désirez vraiment, est bien au delà de ce que vous pensez. Alors cessez de tout le temps douter, et de vous remettre en question en permanence. Je n'aime pas beaucoup l'expression "se remettre en question" d'ailleurs. Non pas qu'il faille se satisfaire toujours de l'existant, ou rester fermé aux influences et au regards différents. Mais de fait il y a dans "se remettre en question" quelque chose de l'ordre de la contrition, voire de la pénitence : "Oh  je reconnais mes fautes, je suis si mauvais(e)". Bon j'exagère peut-être un peu, mais pas tant que ça.

Généralement quand on se remet en question, on cherche ses fautes. Et vous savez quoi? On trouve toujours ce que l'on cherche, même quand ça n'existe pas. Et comment on se sent quand on trouve "ses fautes"? Quand on se dit "Oh finalement je ne suis pas si bon que ça". Est-ce que cela nous rend plus apte à la performance et à l'expression de notre potentiel? NON. Des études on mis en évidence que bien (sinon tous) des grands de ce monde, n'ont montré aucun signe de grandeur avant d'avoir reçu les encouragement et le soutien d'une personne de confiance! Il ne s'agit pas bien sûr de se voiler la face et de refuser la réalité, mais de se traiter soi-même avec douceur et bienveillance. Au final le résultat sera bien meilleur que quand on cherche constamment "ce qui ne tourne pas rond chez soi". Pourtant certains managers (peut-être pas les meilleurs - alors si vous faites cela et que vous lisez cet article il est temps de vous remettre en question! Je rigole...ou pas! lol) aiment bien cette phrase "vous devez vous remettre en question". Non seulement cela leur permet de se défausser de leur propre management parfois défaillant, mais cela affaiblit leur interlocuteur. Il n'y a guère de bienveillance dans "remettez vous en question".

Malheureusement certains,  dans une démarche personnelle sincère de développement personnel commence par la fameuse remise en question. C'est douloureux et pas forcément efficace. Une approche plus écologique, beaucoup plus stimulante et plus efficace consiste à...rechercher ses besoins. Votre voiture n'a pas besoin de se remettre en question, elle a besoin d'essence, d'huile, d'eau. Pareil pour les humains. Nous avons besoins de l'essence de perspectives inspirantes, de l'huile du respect de soi et des autres (lol c'est un grand moment de poésie!) et de l'eau de la bienveillance. Bon oubliez ces métaphores, mais retenez que c'est la satisfaction de vos besoins qui vous permettra de fonctionner au plus haut de votre potentiel! Et vous êtes bien plus puissant-e que vous le croyez! Alors de quoi avez-vous besoin? ..de repos, de temps, de contacts, de solitude, de reconnaissance? Il n'y a pas de mauvais besoin. Ce dont vous avez besoin, vous en avez besoin!

L'auto-analyse à l'excès mène à la paralysie de l'analyse (paralysis analysis). C'est à dire qu'on se bloque soi-même à trop vouloir s'analyser pour être sûr(e) de bien tout faire à la perfection. Fuck la perfection! Vous n'avez pas besoin d'être parfait-e! Être vous-même est suffisant. Non à la perfection, mais oui à l'excellence! Mais l'excellence est difficile à atteindre sans l'inspiration, sans une forme d'abandon de soi. Et cet abandon vous le trouverez dans l'engagement véritable vers ce qui vous tient à coeur. Dans le renoncement à la constante analyse de soi, et dans une spontanéïté retrouvée.

Vous devez vous laisser accéder à cette partie de vous-même qui détient la puissance que vous recherchez. Elle se trouve derrière la couche de votre "moi social", derrière encore celle de votre "moi blessé". Elle est au coeur de votre être. C'est le Prince ou la Princesse de l'Analyse transactionnelle. Cette partie de nous pleinement consciente de sa valeur, de la valeur du monde, et de celle des autres. Nous avons tous eu accès à cet état, ou peu importe les circonstances, nous nous sentions biens et fort-es, sûr-es de pouvoir y arriver. C'est celà notre vraie essence. Nous nous y reconnectons en suivant le fil de notre bien-être intérieur, pas en serrant les dents et travaillant toujours plus dur. Une belle mécanique à l'oeuvre ne grince pas, et nous sommes plus qu'une belle mécanique. La peur, le doute, la frustration, sont les grincements qui nous indiquent que nous nous sommes éloignés de qui nous sommes vraiment , et qu'il est temps d'y revenir, en s'écoutant, en prenant soin de soi, et en osant être soi-même.

À votre succès!

Je vous souhaite le meilleur!

Frédéric

 

Frédéric ARRON

frederic arron coach perso guadeloupe

  • 97122 BAIE-MAHAULT
  • Guadeloupe
  • Tél. 0690 76 16 15
  • Mentions légales
  • Plan du site