icon_facebook_grey.png

  • Frédéric Arron
  • liberez heros interieur
  • passiongagnante

Cette question que vous vous posez et qui vous coûte de l'argent et de l'énergie...

images/question.jpg

Elle semble être une question pertinente, pourtant elle vous coûte plus que vous ne le soupçonnez.
Cette question c'est "Puis-je me le permettre?".
Cela permet probablement de limiter les dégats mais pas de tirer le meilleur de vous-même, ni des situations que vous vivez. En fait le problème se pose quand vous y répondez par l'affirmative.
Réaliser que vous ne pouvez pas vous permettre d'agir d'une certaine façon vous évite des problèmes (pour peu que votre évaluation de votre situation soit correcte).

Mais le fait de réaliser que vous pouvez vous permettre une action ou une dépense ne veut pas dire pour autant que ce soit dans votre plus grand intérêt. Admettons que vous ayez beaucoup de retard au travail et qu'un de vos amis vous propose de partir plus tôt pour prendre un verre ou regarder un match de foot. Vous savez que votre retard n'est pas vital, et que vous vous en sortirez. Techniquement vous pouvez vous permettre ce petit écart. Mais est-ce pour autant dans votre plus grand intérêt? Si la situation ne va pas comme vous le souhaitez, prendre délibérément une décision qui l'aggrave devient de la COMPLAISANCE. Une nouvelle fois, la nuance est parfois fine entre se donner (à raison) la permission de se faire plaisir et de prendre soin de soi, et basculer dans la complaisance. C'est votre ressenti qui vous guidera.
Si vous réalisez que vous êtes tout le temps ric rac, que vous êtes continuellement en retard sur vos projets ou toujours débordé, c'est certainement que votre évaluation des conséquences de vos stratégies et de vos actions n'est pas assez bonne.
Alors au lieu de vous demander si vous pouvez vous le permettre, demandez-vous plutôt ce qui est le mieux. "Quelle est ma meilleure option?" est une question qui vous apportera bien plus de satisfaction et d'épanouissement.
Elle vous permettra de (re)trouver un sentiment d'apaisement et de bien-être.

Notez aussi que "Quelle est ma meilleure option?" est différent de "Est-ce que je fais A ou B?". Quand vous recherchez votre meilleure option vous agrandissez le champ de vos possibles. Quand vous vous demandez si vous devez faire A ou B, vous êtes dans une alternative. Et une alternative n'est pas un choix. À fonctionner ainsi constamment vous finirez par vous sentir coincé!

Pour trouver vos meilleures options, misez sur votre créativité, et sur le fait qu'elles ont besoin d'être créées, et non pas découvertes. Vous allez inventer votre solution, pas la trouver!

Actuellement pour vous, il y a certainement des choses qui méritent d'être traitées et si vous ne le faites pas, elles deviendront des problèmes. C'est maintenant que vous devez les gérer. Plus vous prendrez les problèmes en amont plus ils seront faciles à gérer. Plus vous attendrez plus vous aurez l'impression de ne pas avoir le choix et qu'il n'y a pas de solutions à vos problèmes.
Les questions ont un pouvoir immense. Elles sont parfois même plus importantes que les réponses. Mais vous devez bien les choisir!

Les bonnes questions vous feront vous sentir bien, elles vous sortiront de la confusion et vous donneront de l'espoir. La maïeutique de Socrate en est peut-être la plus belle illustration. Elle inspire d'ailleurs largement le coaching. Les mauvaises questions vous feront douter de vous et augmenteront votre niveau d'inquiétude!

À votre succès!

Frédéric

Frédéric ARRON

frederic arron coach perso guadeloupe

  • 97122 BAIE-MAHAULT
  • Guadeloupe
  • Tél. 0690 76 16 15
  • Mentions légales
  • Plan du site