icon_facebook_grey.png

  • Frédéric Arron
  • liberez heros interieur
  • passiongagnante

La carte bleue du Père-Noël

images/carte-bleue-pere-noel.jpg

Non ce n'est pas le titre d'un de ces films de Noël à l'eau de rose qui envahissent nos télés en cette période. Aujourd'hui nous parlons d'abondance et d'argent. Parce que finalement, que l'on voit Noël comme une fête religieuse, une tradition, ou une fête purement commerciale, dans les faits l'outil majeur de cette période reste la carte bleue! Et même les enfants ne sont pas dupes! Ils savent bien que le Père Noël achète les cadeaux avec sa CB! D'ailleurs avez-vous déjà poussé un soupir de soulagement quand après quelques  secondes, l'écran de la machine à carte bleue du supermarché où vous venez de faire vos courses affiche "Paiement accepté"?

 

Il se passe tant de choses pendant ce court moment que cela vaut la peine que l'on s'y attarde. Premièrement , et c'est peut être le point le plus évident, cela témoigne de l'importance de l'argent dans nos vies, que l'on soit fan de formules du type "l'argent ne fait pas le bonheur" ou non. Cela témoigne aussi de notre besoin intrinsèque de répondre à quelques critères sociaux. En théorie on pourrait se sentir tout à fait bien, que le paiment soit accepté ou non. Dans les faits, un paiement refusé serait immédiatement interprété par notre cerveau comme un signal de douleur. Notre valeur personnelle ne dépend absolument pas de nos circonstances extérieures, et le fait de se sentir mal si l'on manque d'argent n'est en réalité pas automatique. C'est le fruit d'un long conditionnement. Pourtant pour accéder à une plus grande abondance il nous faut commencer par décoreller nos sentiments de notre vécu. Le "père riche" de Robert Kiyosaki lui disait que pour le commun des mortels l'argent fonctionne comme une drogue : on se sent bien quand on a sa dose, mais mal dès qu'il vient à manquer. Nombreux sont ceux qui disent que l'argent n'est pas très important pour eux, pourtant ils trouvent tout à fait normal de passer 35 à 60 heures par semaine à travailler pour en avoir.
Nous pouvons nous servir de ces moments de mal-être avec l'argent pour décider une fois pour toutes de régler ce problème, et de maîtriser la question Argent de notre vie.
Mais si nous nous contentons de subir nos sentiments par rapport à l'argent en fonction de la somme disponible ou pas, nous rentrons dans une spirale de dépendance par rapport à l'argent, dont les formules du type "l'argent ne fait pas le bonheur" ne nous sauveront pas.

C'est votre droit le plus absolu d'avoir ce que vous voulez, et d'être et de faire ce que vous voulez. Mais cela n'arrivera pas par hasard.

Maintenant revenons à ce moment de suspens à la caisse d'un supermarché. Si dans la même situation vous aviez un paiement rejeté parce que vous vous êtes trompé de code, ou de carte, vous ne vous sentiriez pas mal pour autant. Ce n'est pas l'évènement lui même qui crée le problème, ou même la peur de ne pas pouvoir payer. Le problème c'est le sens que nous donnons à la situation. Et ce sens est basé sur nos croyances.

Voici quelques fausses croyances qui rendent ce moment pénible :
- Si mon paiement ne passe pas, c'est la honte
- Que vont penser les gens de moi
- Les gens ont le droit de me juger si je ne réponds pas aux normes attendues
- Ma puissance dans le monde est liée à la taille de mon compte en banque

Et maintenant voici quelques croyances positives à cultiver sur la question de l'argent :
- Mon niveau de bien-être ne dépend pas de mon solde à la banque
- Je peux me sentir bien même en l'absence d'argent
- Ma valeur personnelle est inconditionnelle
- Ce doit être très fun d'avoir l'argent en abondance
- L'argent est un outil très pratique
- Je peux avoir beaucoup d'argent facilement
- etc...

Pour cultiver une croyance, c'est très simple : répétez-vous la croyance souhaitée. Commencez dès maintenant à penser ce que vous aimeriez penser!

Si nous n'y prenons pas garde, les petits évènements du quotidien peuvent activer constamment des croyances limitantes qui nous empêchent de réaliser notre plein potentiel. L'argent est un amplificateur. Si vous faites le bien dans le monde, il vous permettra d'en faire davantage. Plus vous en aurez, plus vous pourrez être une source d'influence positive. Si vous êtes dominé par votre côté sombre, l'argent ne fera qu'accentuer vos traits de caractères défaillants.

Nous vivons dans une société où l'argent a un rôle important. Le problème, ce n'est pas l'argent. Le problème ce sont nos peurs, nos doutes, nos méconnaissances.

C'est Ok d'avoir de grands objectifs financiers, et non, point n'est besoin de vendre son âme pour y arriver. Et quand cela sera fait, peut-être ne ressentirons-nous plus si intensément l'urgence de faire griller la Carte Bleue du Père-Noël en cette période!

À votre succès! Joyeux Noël!

Frédéric

Frédéric ARRON

frederic arron coach perso guadeloupe

  • 97122 BAIE-MAHAULT
  • Guadeloupe
  • Tél. 0690 76 16 15
  • Mentions légales
  • Plan du site