icon_facebook_grey.png

Radical Self Acceptance - Accepter son Gus intérieur

images/accepter-son-gus-interieur-lecoachrebellecom.jpg

Récemment arrivée sur Netflix, la série Love propose une vision humaine et donc crue, des relations humaines, mais toujours teintée d'un doux optimisme. Le réalisateur Jude Appatow est coutumier du fait. Il présente à travers ses films les anti-héros du quotidien. L'un des personnages principaux incarne à lui tout seul nos peurs d'adolescent(e)s et encore d'adultes. Suis-je une personne cool ? Est-ce que l'on va m'aimer? Suis-je à ma place? Suis-je suffisamment beau ou belle? Gus  fait se refléter tout cela en nous, précisément parce que lui, semble s'être détaché de tout cela. Dès le début de la série le message est assez clair. Tout le monde aime Gus, mais personne ne veut être Gus.

Paradoxalement Gus est rassurant. Il apaise notre égo. Il est facile de se dire en effet que l'on est "mieux" que Gus. Si Gus est dans une pièce, au moins je suis sûr de ne pas être le plus bizarre!
Pourtant avec ses apparences de geek un peu ringardes, Gus nous donne une leçon d'humanité. Car au fond il est vraiment cool. Il aime les gens, il est décomplexé, fait de la musique avec ses potes, et curieusement...toutes les femmes semblent vouloir coucher avec lui (doux fantasme du réalisateur sur sa jeunesse revisitée? Certainement, mais pas que.). En s'acceptant totalement tel qu'il est Gus offre indirectement le même cadeau à ceux qui rentrent en contact avec lui.
Sois toi-même semble t-il nous dire. Tu as de la valeur, ça va bien aller.
Sa simple présence nous encourage à cesser de faire des efforts pour être ce que nous ne sommes pas.
Pourtant Gus n'est pas parfait dans son acceptation radicale et sa vulnérabilité. Heureusement d'ailleurs, parfait et vulnérable ne peuvent pas réellement cohabiter. D'ailleurs savez-vous quelle est la différence entre invulnérable et invincible? Je me souviens encore de ma prof de français de seconde nous l'expliquant : invulnérable signifie qui ne peut-être blessé - invincible, qui ne peut être vaincu. Donc une personne vulnérable est une personne qui peut être blessée, pas une personne faible!
Gus a aussi des frustrations et des peurs. Il est conscient de l'image qu'il renvoie aux autres, et même s'il s'en fiche la plupart du temps, cela peut le toucher encore parfois. Il est aussi conscient d'en faire un peu trop, à vouloir être gentil et prévenant avec les autres. Alors il a peur de saoûler.
Bref dans un monde largement dominé par l'apparence des corps et leur alignement sur certains critères de beauté qui sont devenus la norme, Gus dérange et nous sauve en même temps. Oh oui il est vraiment agaçant parfois, mais n'est-ce pas parce qu'il nou révèle ce que nous avons voulu réprimer en nous? Dans un contexte ou un certain développement personnel nous encourage à être un total winner ou à crever, Gus se présente comme le sympathique loser qui n'a de loser en fait que le regard que l'on pourrait porter sur lui.
Il nous encourage à ce magnifique concept de Radical Self-Acceptance, l'acceptation radicale de soi.
La transformation personnelle est à ce prix. Car au fond on ne peut changer que ce que l'on accepte. Si je refuse que cela soit, comment pourrai-je le changer? Mais me direz-vous si l'on parle de radical self-acceptance, pourquoi vouloir changer? La question a du sens. Mais tout comme l'univers est en expansion, nous aussi le somme. La croissance et l'expansion sont dans notre nature. Et puis au fond il ne s'agit pas tant de changer que de découvrir sa vraie nature. Et elle est la même pour Gus que pour Idriss Elba, Brad Pitt, Jennifer Lopez, vous ou moi. Au fond et derrière les apparences nous sommes toutes et tous pure énergie positive, mais chuuuuut....c'est un secret.

À votre succès et votre épanouissement personnel.

Frédéric
Coach professionnel et en développement personnel.

Frédéric ARRON

frederic arron coach perso guadeloupe

  • 97122 BAIE-MAHAULT
  • Guadeloupe
  • Tél. 0690 76 16 15
  • Mentions légales
  • Plan du site