icon_facebook_grey.png

  • Frédéric Arron
  • liberez heros interieur
  • passiongagnante

[Pour les spécialistes et les coachs] La hiérarchie du savoir

images/hierarchie-savoir.jpg

Voilà bien un point critique de votre parcours en développement personnel. D'ailleurs cet article concerne surtout les spécialistes et les coachs, ou les personnes engagées depuis longtemps dans une démarche de développement personnel. En effet la problématique qu'il pose concerne davantage ceux qui ont accumulé une vaste connaissance sur le sujet. Au début de notre parcours en développement personnel, quasiment chaque livre, chaque conférence, chaque séminaire, chaque formation, nous permet des avancées rapides. Plus le temps passe, et plus notre expertise augmente, plus il devient délicat de trouver la bonne information et d'avoir le déclic qui nous fera passer un nouveau palier.

Dans votre parcours vous apprenez beaucoup de choses, des concepts passionnants, mais qui finissent tôt ou tard à être contradictoires. Comment alors savoir que penser, et que faire? C'est un peu différent de la question majeure posée par Kevin Trudeau : "Qui écoutez-vous?". Le trublion du développement personnel nous rappelle à quel point il est important de choisir délibérément les personnes dont nous allons accepter l'influence. Si vous souhaitez lancer une entreprise fructueuse, vous avez davantage intérêt à écouter un entrepreneur à succès, qu'une personne qui ne s'est jamais lancée. Non, là nous sommes dans le cas ou vous avez écouté les bonnes personnes, lu les bons livres, trouvé les bonnes références. Bien que cela soit déterminant, vous devez encore être capable de trier les informations. C'est tout l'intérêt de la hiérarchie du savoir.

Si vous êtes un spécialiste, vous savez déjà certainement que le paradoxe fait partie du développement personnel. Dans mes conférences je m'attends constamment à entendre "mais ce que tu dis est paradoxal". Oui absolument. Par exemple j'encourage constamment mes clients à rechercher leur aisance et leur bien-être et à prendre soin d'eux (ou devrais-je dire d'elles, car la majorité sont des femmes). Pourtant sortir de sa zone de confort (et donc se créer de l'inconfort), est au coeur de la démarche dans laquelle je les accompagne. C'est paradoxal.

Etablir une hiérarchie du savoir, revient à arriver à une intersection avec plusieurs routes qui s'ouvrent devant nous. Laquelle prendre quand toutes mènent vers une direction favorable? Vous pourriez être dans une situation ou vous vous demandez si vous devez prendre soin de vous et vous reposer, poser de nouvelles limites, vous investir davantage, ou changer de travail. Toutes ces options ont du sens. Pour choisir celle qui vous convient vous devez établir une hiérarchie selon vos critères.

Cette question est aussi très pertinente quand nous touchons à nos croyances personnelles. Dois-je agir selon mes croyances ou dois-je changer mes croyances? Dois-je faire ce que je crois possible, ou dois-je travailler à croire que l'impossible est possible? La réponse n'est pas si évidente.

Voilà un autre exemple concernant les croyances. Si un monstre se dresse devant moi, dois-je combattre le monstre (problème, adversité), ou dois-je me souvenir qu'en tant que créateur de ma vie, c'est moi qui ai aussi créé le monstre et donc que je n'ai pas besoin de le combattre pour qu'il disparaisse?

Encore une fois nous touchons à des problématiques subtiles du développement personnel, pourtant ce sont elles qui au final détermineront notre succès ou notre échec (oui je sais, on nous dit que l'échec n'existe pas et ce n'est pas faux, mais si vous investissez tout votre argent dans un projet et que ça ne marche pas, ou si vous échouez à l'examen dans lequel vous avez mis toute votre énergie, je vous garantis que vous verrez les choses différemment. C'est...paradoxal, mais vous le savez déjà.)

Il n'existe pas de remède miracle pour établir sa propre hiérarchie du savoir. Elle changera en plus en fonction des circonstances. Par contre l'authenticité vous sera toujours utile.

 Dans une situation où vous vous demandez si ce qui est mieux pour vous est...
- prendre soin de vous
- prendre un risque
- prendre votre temps
- agir tout de suite
- vous écoutez vous-même
- demander conseil

...vous n'aurez jamais tort de reconnaître là ou vous en êtes vraiment. La plupart des gens pense que quand on est versé dans le développement personnel, la meilleure solution est toujours d'en faire plus. Un leader du développement personnel que j'adore, disait dans un séminaire : "Quand vous faites 10 pompes, quelle est la plus importante?" Tout le monde a répondu "la dixième pompe". Et dans sa réponse à lui j'ai entendu son sourire (c'était un programme audio). Il a dit "Non c'est la onzième la plus importante!" ; sous-entendu ; nous devons toujours en faire plus. Et vous savez quoi? Parfois c'est vrai. Parfois il faut en faire plus. Mais même les meilleures formules ne marchent pas tout le temps. En faire toujours plus est loin (très loin même) d'être la panacée.

Après des années à étudier le développement personnel j'ai fini par trouver ce que je cherchais. Non pas que j'ai fini d'apprendre, mais j'ai fini de chercher. Aujourd'hui je me consacre à étendre constamment mon bien-être, et grâce à la hiérarchie du savoir, je prends toujours plus de plaisir à le faire. À chaque pas, j'ai le loisir de m'appuyer sur une idée, ou un concept, ou sur mon ressenti.

 Si vous êtes un spécialiste du développement personnel, vous avez réalisé que le savoir ne suffit pas, et que mettre en oeuvre le savoir ne suffit pas non plus. Nous devons absolument comprendre sur QUEL savoir nous appuyer et à quel moment le faire. Les novices n'ont pas ce problème. Si vous souhaitez faire fructifier votre démarche en développement personnel et aller encore plus loin, je peux vous aider. Et oui, être un expert ne garantit pas que nous n'allons jamais nous sentir bloqué. Ce n'est pas anormal que vous ressentiez celà. C'est totalement OK de prendre un coach, même-si vous êtes un coach. En tout cas, si vous n'avez pas les résultats que vous souhaitez malgré votre engagement, vous gagnerez à établir une nouvelle hiérarchie de votre savoir.

À votre succès,

Frédéric 

Frédéric ARRON

frederic arron coach perso guadeloupe

  • 97122 BAIE-MAHAULT
  • Guadeloupe
  • Tél. 0690 76 16 15
  • Mentions légales
  • Plan du site