icon_facebook_grey.png

  • liberez heros interieur
  • passiongagnante
  • modeles

5 stratégies d'auto-sabotage que vous avez sans le savoir, et qui vous plombent.

" Je veux échouer !?"Avez vous jamais failli atteindre un objectif, pour échouer au dernier moment ? Ou vous êtes vous déjà surpris vous même en adoptant sans raison apparente un comportement complètement absurde, qui allait garantir que vous obteniez exactement ce que vous redoutiez ? Alors vous avez expérimenté l'auto-sabotage. Quand nous en sommes victimes, tout se passe comme si nous voulions échouer.

Du moins cela parait évident pour un regard extérieur, mais nous savons fort bien que souvent nous sommes aveugles à nous même. Mais derrière ces comportements inadaptés se joue quelque chose de bien plus profond :
Voici 5 motivations inconscientes (une motivation n'est pas toujours quelque chose de positif) que vous avez sans le savoir et qui vous plombent.

Elles se présentent comme des commandement intérieurs à adopter certaines attitudes ou faire certaines choses. En analyse transactionnelle, dont ce concept est issu, on les appelle les drivers ( ce qui nous conduit, nous anime) Je les ai appelées les 5 stratégies d'auto-sabotage :

1-Sois parfait !

Vouloir être parfait garantit l'échec. Par définition la perfection n'est pas de ce monde. Les personnes qui veulent être parfaites ne sont jamais satisfaites. Le besoin de perfection est comme un désir de rachat, un tentative désespérée d'avoir de la valeur. Et c'est à ce niveau là que peut être réglée cette problématique. Reconnaître votre valeur.
La personne qui est sous cette emprise se dit en fait inconsciemment : "Je n'ai de la valeur que je si je suis parfait(e)".
Que faire ? Reconnaitre sa valeur intrinsèque en se disant "Sois comme tu es".


2-Sois Fort !


Le messages sous-jacent est "Je n'ai de la valeur que si je suis fort". Une personne sous driver "Sois fort" aura tendance à rester impassible. Tout se passe comme si elle ne pouvait rien dans les situations qu'elle vit. Elle subit. Elle aura tendance à ne pas faire de demande, et à ne pas chercher l'aide nécessaire. Il ne lui reste plus qu'à être forte pour encaisser. Mais nous avons toujours du pouvoir. Nous ne choisissons pas toujours ce qui se produit, mais nous pouvons choisir nos attitudes, nos décisions et nos actions.
Un exemple classique est le fait de tourner en rond pendant une heure, plutôt que de demander son chemin !
Ce nouveau commandement devrait vous aider "Sois ouvert(e) et exprime tes besoins".



3-Fais des efforts !


Cette fois ci-le rachat ne passe pas par la perfection ou la résistance mais par la répétition de tentatives inadaptées. Le but recherché n'est pas le succès ou la productivité ou un résultat donné. Non, il s'agit de démontrer sa valeur en forçant. Une personne qui vit cela, s'exposera à connaître le burn-out (l'épuisement professionnel) ou pire encore le karochi. Mot japonais qui désigne la mort par épuisement au travail.
La croyance inconsciente associée est "Je n'ai de la valeur que si je fais des efforts".
Le rachat personnel, dans l'esprit de cette personne, est à ce prix.
Si c'est le cas pour vous, arrêtez "d'essayer de faire" et " faites le !".


4-Fais plaisir !


Combien de fois vous êtes vous retrouvé(e) à faire des choses que vous n'aviez pas envie de faire, sans comprendre pour quelle raison vous n'arriviez pas à dire non ? Peut être étiez vous dans cet état de stress personnel ou ce qui dominait alors était le message suivant. "Je n'ai de la valeur que si je fais plaisir aux autres". Mais être tourné(e) exclusivement vers la satisfaction de l'autre c'est se condamner à l'insatisfaction. C'est encore une stratégie vouée à l'échec. Mieux vous vous sentirez et mieux vous prendrez soin de vous, plus il vous sera possible de prendre soin des autres. Si vous vous reconnaissez dans ce schéma commencez par vous faire plaisir à vous même.  La prochaine fois que vous ferez une délicieuse tarte, gardez en vous une part ! Au lieu de servir tout le monde et de vous oublier !
Pour sortir de ce driver dites vous par exemple : " qu'est que j'ai envie de faire ?", au lieu de "Qu'est ce que je dois faire ?"...bref Faites vous plaisir !


5-Dépêche toi !

Si votre problème est que vous foncez sur un mur, y allez plus vite n'est certainement pas la solution. Au travail par exemple j'ai remarqué que "être débordé" n'est pas qu'une question de charge de travail. C'est souvent  la façon de gérer cette charge de travail qui crée le sentiment d'être débordé. S'il ne s'agit pas de faire plus vite alors que faire ? Déterminez ce qui est important et urgent et prenez le temps de le faire !
Croire que "vous n'avez de la valeur que si vous vous dépêchez" est une illusion qui vous coûtera votre équilibre. Et à force de créer le débordement vous pourriez bien finir par...couler.

En conclusion :

Ces 5 stratégies d'auto-sabotage, ces 5 drivers sont des schémas de survie hérités de l'enfance. Quand notre cerveau de quelques moi ou de quelques années cherchait désespérément à attirer l'attention de ce qui nous semblaient des géants tous puissants (parents ou autorité parentale)  dont dépendait notre survie. Le problème n'est pas donc en soi, de faire des efforts, d'être fort, d'être excellent (la version réelle de la perfection) ou de faire plaisir. Le problème c'est quand c'est notre scénario inconscient s'active, en nous faisant croire que cela seul nous donne de la valeur en tant qu'humain.
Mais nous ne sommes plus des enfants aux moyens limités, nous sommes  des adultes pleins de ressources !

A votre succès !

Frédéric ARRON

frederic arron coach perso guadeloupe

  • 97122 BAIE-MAHAULT
  • Guadeloupe
  • Tél. 0690 76 16 15
  • Mentions légales
  • Plan du site