icon_facebook_grey.png

  • Frédéric Arron
  • liberez heros interieur
  • passiongagnante

Don't give up! N'abandonne pas!

images/N-abandonne-pas.jpg

Lors de ma dernière conférence, une participante m'a confié en aparté qu'une de ses amies avait lancé une activité qui lui tenait à coeur mais qu'au bout de quelques temps, comme elle n'avait pas les résultats escomptés elle avait laissé tomber. Voilà un scénario tellement courant n'est-ce pas? Mais ne pas aller au bout de ses envies soulève au moins trois problèmes. Le premier c'est de croire que les choses sont censées marcher du premier coup. Un enfant qui fait ses premiers pas tombe rapidement, de même quand il s'essaie au vélo. Cette attitude de "ça doit marcher tout de suite" nous pousse à persévérer SI ça marche, au lieu de persévérer JUSQU'À CE que ça marche. 

Le second, fortement lié au premier c'est le SENS que l'on donne au résultat. Un résultat différent du résultat souhaité (certains appellent ça un échec) n'a pas de sens prédéfini avant que vous lui en donniez un. Donc quand ça ne marche pas, que vous dites-vous? "Ah je savais bien que ce truc là n'était pas pour moi", "De toute façon moi je n'ai jamais ce que je veux" où "il doit y avoir une autre façon de faire", "Je suis curieux de savoir comment les autres ont fait", "Cela veut dire que moins au moins que j'essaie, je sors de ma zone de confort, je fais preuve de courage et d'audace, et je peux être fier(e) de moi"? Le troisième c'est que quand vous prenez l'habitude de ne pas aller au bout de ce que vous entreprenez, vous renforcez la tendance. Votre cerveau pourrait commencer à se dire "Oh il se fixe encore un objectif, mais comme il ne va jamais au bout, je ne vais pas l'aider à avancer".

Dans son livre The 10X Rule, qu'on pourrait traduire par La règle du 10 fois plus, Grant Cardone nous dit que tout ce que l'on souhaite réaliser de valeur, va prendre 10 fois plus d'énergie que ce que l'on croit. Cela rejoint la phrase d'Anthony Robbins "On a tendance à surestimer ce que l'on peut réaliser en 1 an et à sous-estimer ce que l'on peut accomplir en 10 ans". Cela pourrait sembler une mauvaise nouvelle mais je vous invite à voir les choses différemment. Peut-être que là où selon vous vous avez "échoué", ce n'est pas que vous n'étiez pas suffisamment bon, mais simplement que vous avez sous-estimé l'investissement en temps ou en énergie pour y arriver. Vous n'avez rien qui cloche, à moins que vous ne croyiez que vous avez quelque chose qui cloche. Ne laissez pas vos résultats vous faire penser le contraire.

Quand vous décidez enfin de faire TOUT ce qui est nécessaire pour réaliser vos projets, vous ressentez immédiatement un soulagement! Une partie de vous SAIT que vous allez réussir. Deepak Choprah dit :"La patience infinie crée des résultats immédiats". De la même façon quand vous êtes prêt à faire tout ce qui est nécessaire, la vie vous l'accorde souvent rapidement. Parce qu'en fait, au-delà même de vos efforts et de vos actions, ce qui est déterminant pour avoir ce que vous voulez c'est de CESSER d'y RESISTER !

Vous attirez à vous ce que vous voulez en le désirant et en posant les actions nécessaires, mais vous l'éloignez de vous, en vous disant que vous ne le méritez pas ou que ce n'est pas pour vous. Paradoxalement, le fait de vous dire que vous allez faire TOUT ce qui est nécessaire vous permet de vous dire que vous le méritez, et à partir de là vous vous l'accordez plus rapidement.
Pourtant je n'encourage pas la persévérance aveugle. Essayer plus fort, quand vous êtes dans la mauvais activité ou que vous n'appliquez pas les bonnes stratégies ne fera que vous épuiser. Mais même cela n'est pas si mal après tout, parce que cela vous obligera à cesser vos stratégies infructueuses pour en rechercher de meilleurs. Mais il n'est pas nécessaire pour autant de passer par la case souffrance.


Donc n'abandonnez pas, mais assurez vous d'appliquer les meilleures stratégies et de bien choisir vos objectifs.

Et comme l'a dit quelqu'un de très très sage! Si vous traversez l'enfer ne vous arrêtez pas! Continuez d'avancer! 

 

À votre succès!

Frédéric 

PS : La pratique la plus puissante du développement personnel, c'est le coaching individuel. Vous voulez que je sois votre coach, et que je vous aide à exprimer le meilleur de vous-même afin d'avoir les résultats souhaités, où mieux encore, plus rapidement et avec moins d'efforts? Parlons-en ici. 

Frédéric ARRON

frederic arron coach perso guadeloupe

  • 97122 BAIE-MAHAULT
  • Guadeloupe
  • Tél. 0690 76 16 15
  • Mentions légales
  • Plan du site