icon_facebook_grey.png

  • Frédéric Arron
  • liberez heros interieur
  • passiongagnante

Winner - Loser, la distinction qui (me) fâche...

images/winner-loser.jpg

Il est de bon ton dans le développement personnel de parler de Winner et de Loser, de gagnant et de perdant. Il y aurait ceux a qui TOUT réussit, et ceux qui ne réussissent RIEN. Mais demandez aux "gagnants" de ce monde, aux leaders, à ceux qui accomplisent l'exceptionnel. Ils vous parleront de leurs luttes secrètes, de leurs échecs méconnus, des doutes et des peurs qu'ils ont dû affronter. Je n'aime guerre cette distinction. Elle suppose que certains SONT des gagnants et d'autres SONT des perdants, c'est à dire que leur identité est ancrée dans le succès ou dans l'échec. Ce que je trouve dérangeant c'est de labéliser les gens, particulièrement si on le fait de façon dégradante pour eux.

Voyez-vous, je reconnais aisément qu'il y a des attitudes gagnantes et des attitudes perdantes, des stratégies qui fonctionnent et d'autres non ; celles qui favorisent l'obtention de ce que l'on veut, et d'autres qui nous en éloignent. Mais je me refuse à penser que l'identité d'une personne puisse être...Perdant(e).

Cette distinction manichéenne nous amène aussi à juger certaines personnes, bonnes et d'autres, mauvaises. Bien sûr nous avons tous rencontré des personnes aux attitudes bien douteuses, qui semblent prendre plaisir aux malheurs des autres. Malheureusement la distinction "Bon", "Mauvais" ne s'embarrasse bien souvent que de peu de critères objectifs. Elle laisse penser que certaines personnes sont adéquates et d'autres non. Evidemment quand on est du "bon côté" du jugement  cela n'est guerre problématique, mais demandez à ceux qui ont été qualifiés de perdants  ou de mauvais parce qu'ils ne venaient pas du "bon" quartier, parce qu'ils n'avaient pas la "bonne " religion, parce qu'ils n'avaient pas la bonne couleur de peau, ou le "bon" sexe, la bonne classe sociale etc...

Le problème quand on associe "perdant" à l'identité d'une personne et qu'elle l'accepte, c'est que quoi qu'elle fasse elle continuera de se voir ainsi  (à moins de changer au niveau de son identité profonde)..elle sera un perdant qui bosse dur, un pauvre en habit de riche...etc. Elle risque de se percevoir comme un imposteur et aucun niveau de succès ou d'accomplissement ne viendra compenser cette blessure de départ.
Cessons de cataloguer les gens. Chaque personne a une valeur illimitée. C'est notre cadeau de naissance.
Aucun signe extérieur ne détermine votre valeur, ni votre passé, ni le montant de votre compte banque, votre nombre d'amis....rien.

La reconnaissance de la valeur illimitée de l'individu n'est toutefois pas une invitation à la complaisance. On peut reconnaître la valeur intrinsèque d'une personne, sans toutefois tolérer certains de ces actes. Les mères savent très bien faire cela non? "Je t'aime et je t'aimerai toujours, mais je jamais je ne tolérerai que....". Certains actes sont inappropriés, jamais les personnes. Certaines stratégies sont mauvaises, jamais les personnes, certaines pensées sont médiocres, jamais les personnes.

Notre destin n'est pas écrit à notre naissance. Et chaque seconde qui passe nous pouvons changer la donne. "Perdant" n'est jamais votre identité, ce n'est que le résultat de stratégies (intérieures ou extérieures) inappropriés. Gagnant et Perdant sont des conditionnements, à s'autoriser ou non, à avoir ce que l'on veut vraiment. Et chacun peut passer en mode gagnant!

À votre succès !

Frédéric

Je suis coach professionnel et en développement personnel, j'aborde ici avec passion, et parfois avec un peu d'irrévérence les sujets qui me sont chers. Pour me contacter pour du coaching personnel, utilisez la rubrique contact.

Frédéric ARRON

frederic arron coach perso guadeloupe

  • 97122 BAIE-MAHAULT
  • Guadeloupe
  • Tél. 0690 76 16 15
  • Mentions légales
  • Plan du site