icon_facebook_grey.png

  • Frédéric Arron
  • liberez heros interieur
  • passiongagnante

C'est Ok de vouloir plus...

images/vouloir-plus-ok.jpg

Voilà un article qui risque bien de ne pas faire l'unanimité et de faire grincer des dents. Je l'assume. À chaque époque, il y a des idées bien-pensantes qui s'imposent. Plus question alors de les remettre en question. Cela fait de vous un méchant ou un égoïste voire ni plus ni moins une "mauvaise personne". Et parmi ces pensées qui tendent à s'imposer aujourd'hui, l'une est que nous devrions nous contenter de peu. Se contenter de peu serait en quelque sorte la panacée pour nos vies et pour le monde. Si nous nous contentions de peu nous serions toujours satisfaits. Pourtant l'univers lui-même semble contredire cette assertion : Il est en EXPANSION!

Indéfiniment et irrémédiablement en EXPANSION ! Alors si l'univers lui-même est en EXPANSION (je sais :-)  c'est la troisième fois que je mets ce mot en majuscules) pourquoi donc nos vies, nos avoirs, nos projets devraient-ils être "peu"? "Peu" n'existe pas vraiment dans la nature. Tout y est présent en abondance.

Pourtant je conçois bien les préoccupations de ceux qui prônent le "peu". Eviter, la frustration, les échecs, l'envie, la déception. Eviter les abus, les tentations, la fourberie, la méchanceté. Mais ce qui pèche dans la théorie du "peu" c'est d'attribuer au désir d'expansion tous les maux de la terre. Le problème n'est pas de vouloir, le problème c'est comment on va s'y prendre pour avoir ce que l'on veut.
Bien des systèmes de pensée prônent ou ont prôné, une forme de "non désir" qui était supposé apporter la paix à l'humanité. Et puisque je suis un être pensant qui a le droit d'émettre un avis, je pense que c'est là une prémice erronée. Un désir marque une possibilité et réaliser ses désirs fait partie du sel de la vie. D'ailleurs aspirer à un "non-désir" n'est-ce pas un désir en soi?
Encore une fois le problème n'est pas le désir, le problème c'est le chemin.
Vous voulez être aimé(e) et apprécié(e)? Si pour y arriver vous décidez de développer vos facultés, de devenir la meiilleure version de vous-même et d'apporter des produits et des services de qualité, c'est super! Si à l'inverse vous décidez de rabaisser systématiquement les autres pour booster artifficiellement votre sentiment de valeur personnelle, c'est bien embêtant et plus encore, c'est grave.
Voyez-vous, en tant qu'humain nous avons tous des besoins intérieurs, ou des besoins humains (on les appelle aussi besoins psychologiques) à satisfaire - par exemple le besoin de singularité (ou d'importance - significance en anglais). Nous avons tous besoin de nous sentir une personne unique. Vous ne me croyez pas? Comment vous sentez vous quand on vous dit "Oh tu es exactement comme tou(te)s les autres"?
Pour satisfaire ce besoin une personne choisira par exemple d'avoir une voiture de luxe, et une autre de rouler en trotinette. Le paradigme à l'oeuvre aura tendance à juger en disant que la personne qui roule en trotinette est meilleure que celle qui roule en voiture de luxe. Pourtant d'un point de vue pyschologique il s'agit de satisfaire le même besoin.

Bon, allez encore un pas de plus (qui va certainement me priver de quelques amitiés factices sur facebook, lol !). Le paradigme actuel a tendance à valoriser la faiblesse et a dénigrer la force. La plupart des gens vous trouveront sympathiques si vous dites que vous n'avez pas envie d'aller travailler le lundi, que les temps sont durs. Ces mêmes personnes vous trouveront certainement moins sympathiques si vous dites que votre activité c'est développée de 30%, que vous vous sentez merveiilleusement bien et que la vie est belle.
Il y aurait comme quelque chose de mal à être heureux, dans un monde ou ou il y a tant de souffrance. Mais le fait est que  ce qui va bien est tout autant présent que ce qui va mal. Chaque jours, des personnes tombent amoureuses, des malades guérissent, des personnes se réconcilient, des amitiés naissent, des gens trouvent la solution à leurs problèmes. Et bien sûr le contraire aussi est vrai. Mais tout celà coexiste en même temps ! Si vous preniez des journaux des années 70 à l'époque des chocs pétroliers, ou des années 80 avec une inflation galopante,  vous trouveriez des textes tout aussi alarmistes que ceux que l'on voit aujourd'hui. Chaque époque a ses périls et chaque époque a ses merveilles. Je ne veux pas minimiser pour autant les périls, ce que je veux dire c'est que le plus important finalement ce n'est pas la situation, mais l'état d'esprit avec lequel nous l'abordons.

Et ce qui fait la différence c'est ce sûr quoi nous nous concentrons. Nous concentons nous sur la solution, ou sur le problème?
Je crois depuis longtemps déjà que ce concentrer sur les problèmes du monde à partir d'une attitude d'impuissance, c'est rajouter aux problèmes du monde. Si vous voyez des personnes qui se noient et que vous sautez à leur côtés pour vous noyer aussi, peut-être par solidarité, c'est très certainement noble, mais vous ne les aidez pas. Vous ne pourrez les aider qu'à partir d'une position plus sécurisée. Mais si vous avez décidé qu'accéder à une position sécurisée c'est mal, parce qu'il y a tant de personnes qui se noient, en réalité vous privez toutes ces personnes de l'aide que vous auriez pu leur offrir.

En tant que coach une partie importante de mon travail consiste a aider mes client(e)s à valoriser leurs désirs et leurs aspirations, là ou ils (elles) ont souvent "appris" que c'était égoïste de penser à son propre épanouissement, à sa propre expansion. Vos aspirations sont importantes, vos désirs et vos rêves sont importants, et la vie elle même veut que vous les réalisiez. Et si en route vous êtes pleinement conscient(e) de votre valeur, ainsi que de la valeur des personnes que vous croisez, vous allez faire partie de la solution aux problèmes du monde!

Je ne dis pas que c'est simple. Peut-etre que ça l'est parfois, et que d'autres fois c'est complexe. Mais en tout cas, ce dont je suis sûr, c'est que c'est possible !

À votre succès !

Frédéric

Frédéric ARRON

frederic arron coach perso guadeloupe

  • 97122 BAIE-MAHAULT
  • Guadeloupe
  • Tél. 0690 76 16 15
  • Mentions légales
  • Plan du site