icon_facebook_grey.png

  • liberez heros interieur
  • passiongagnante
  • modeles

Prise de fonction : Les 9 erreurs "peau de banane" qui vous mettent en danger.

images/Prise-de-fonction-banane-coaching.jpg

Wouaw vous avez eu votre promotion vous êtes devenu(e) managers ou vous avez pris des responsabilités supplémentaires. Félicitations!
Maintenant, la prise de fonction est un moment délicat. Et la priorité, avant même d'exceller et de ne pas m....r
, bref de ne pas tout faire foirer. Cela demandera toute votre vigilance et votre attention. Et afin de vous aider voilà des erreurs qui, si elles sont classiques, peuvent néanmoins avoir des conséquences désastreuses.

 

1-Sur-investir le poste. Maintenant que vous êtes aux commandes vous allez enfin pouvoir tout révolutionner. Vous avez la certitude que vos idées sont bonnes, alors vous vous lancez à l'assaut, sans vous soucier de la réaction et des oppositions que cela pourrait susciter. En tant que manager, ou que personne occupant un poste à responsabilité, vous devez être un stratège. Apprenez à vous faire des alliés. Vos idées sont sans doutes bonnes mais elles ne donneront rien si elles ne sont pas adoptées. Les gens ont une tendance à résister aux changements qu'ils n'ont pas eux même initiés. Tenez en compte.

2-Sous-investir le poste. Vous n'allez quand même pas vous imposer tout de suite ? Bien sûr vous avez le poste, mais Annette qui est dans le service depuis 10 ans sait sans doute mieux comment cela se passe. Il vaut mieux suivre ce qu'elle pense et ce qui a toujours été fait, n'est-ce-pas ? Non ? NON NON NON et mille fois NON. Vous êtes le responsable et vous devez assumer vos responsabilités. Autrement personne ne vous respectera. On dira que vous n'êtes pour rien dans les succès, par contre on ne manquera pas de vous attribuer la responsabilité des échecs !

3-Confondre autoritarisme et autorité. Crier ou manquer de  respect aux gens, pourrait ne pas vous être pardonné. Et ce n'est pas parce que vous n'avez pas de réaction frontale que le problème n'existe pas. Soyez vigilants et attentifs. L'autoritarisme est souvent le signe de l'absence d'autorité véritable. Managez par l'exemple et évitez de gaspiller des forces à vouloir contraindre les gens. S'ils ne respectent pas leurs engagements ou n'honorent pas leurs postes, c'est leur responsabilité. Proposez leur votre aide, mais au final ce sont eux qui choisissent. Pour autant n'hésitez pas à vous exprimer en étant assertif, plutôt qu'avec des sous-entendus. Autrement cela risque de passer pour un signe de faiblesse de votre part, de ne pas oser dire les choses.

4-Devenir une simple extension de votre N+1. Vous avez la responsabilité de votre poste et vous avez un cerveau. A un poste de responsabilité vous n'êtes pas censé être un simple exécutant. Faites valoir votre point de vue. Et si une chose vous semble vraiment incohérente et insensée à faire, demandez une confirmation écrite. Si vous n'êtes pas d'accord avec des décisions, exprimez votre réserve. N'agissez jamais de façon mécanique. Soyez conscient des enjeux et des conséquences possibles.

5-Vouloir faire ami(e)/ami(e) avec les personnes que vous managez. Des que les choses vont se corser, votre statut d'amis des personnes que vous encadrez risque d'interférer avec votre fonction. Il peut être opportun de garder une distance, qui dépendra du secteur et aussi de la culture d'entreprise. Mais si vous allez faire la bise à tout le monde et que vous adoptez le tutoiement, le premier jour de votre prise de fonction, cela pourrait être déplacé, particulièrement si vous travaillez dans la banque.

6-Faitre des promesses que vous ne pourrez pas tenir. Vouloir vous débarrasser d'un problème aujourd'hui en disant "oui, oui, oui" à tout, ne manquera pas de devenir pénalisant demain. Vous allez oublier, vous, mais les personnes a qui vous avez fait les promesses n'oublieront pas. Souvenez vous qu'il est pus facile de démotiver une équipe que de la motiver. Préférez la vérité qui est la marque des vrais leaders.

7-Abandonner trop tôt. Vous pourriez tomber dans un environnement qui vous mette à rude épreuve. Votre arrivée à pu faire naître des ressentiments et des jalousies. Ainsi est la nature humaine. Tenez bon. Vous aurez sans doute, dans votre carrière à affronter plus d'une hostilité. Ne vous laissez pas intimider.

8-Crier victoire trop tôt. Que les débuts se passent bien ne devraient pas remettre en question la qualité de votre vigilance. La vie de l'entreprise est ainsi faite que de nouveaux problèmes sont toujours en train de se former. Régler les problèmes fait partie de votre fonction. Donc attendez vous à en avoir et pratiquez vos fondamentaux (entretiens/réunions/feedback/contrôles) et ne devenez pas complaisants envers vous mêmes ou ceux que vous encadrez.

9-Manager en fonction de ce que les gens "devraient être" au lieu de manager en fonction de leur attitude et potentiel réels. C'est une chose que j'entends constamment : "Mon collaborateur DEVRAIT être comme si ou comme ça ou faire ceci ou cela". Oui mais voilà, il n'est pas ainsi. Faites avec ce que vous avez. Partez du réel. Evaluez les capacités réelles de José au lieu de réfléchir à partir de ce qu'il est censée savoir faire compte tenu de son poste. S'il ne sait pas, il ne sait pas. A vous de prendre les bonnes décisions pour faire tendre votre équipe vers le meilleur, tout en étant ancré dans le réel.

A votre succès !

Frédéric

PS : Vous êtes un cadre malheureux au travail ? Vous êtes dans une situation professionnelle délicate ? N'attendez pas passivement. Essayez ceci.

Si cet article vous a plu. Cliquez sur "j'aime" et partagez le avec vos amis et contacts.

Frédéric ARRON

frederic arron coach perso guadeloupe

  • 97122 BAIE-MAHAULT
  • Guadeloupe
  • Tél. 0690 76 16 15
  • Mentions légales
  • Plan du site