icon_facebook_grey.png

  • liberez heros interieur
  • passiongagnante

Que faire quand on se sent seul(e)?

images/se-sentir-seul.png

Paradoxe d'un monde hyper-connecté, nombreux sont ceux et celles qui se sentent seul(e)s. Mais qu'est-ce que cela veut vraiment dire...se sentir seul(e) ? Derrière les définitions de base, comme l'absence d'échanges et de relations avec les autres, le sentiment de solitude traduit finalement une déconnexion de notre véritable nature. Quand on est pleinement connecté à soi-même et que l'on sent ce flot de passion et d'enthousiasme pour la vie elle-même il est difficile de se sentir seul(e). Mais se sentir seul(e) n'est pas forcément négatif. Le sentiment de nostalgie qui peut lui être associé nous rappelle tout le potentiel de bonheur qui est en nous.

Nous savons intérieurement que nous pouvons vivre des états bien plus ressourçants, et que ce sentiment de solitude ou cette atitude de retrait, n'est pas la vérité sur nous. C'est une invitation à aller plus loin à l'intérieur de soi-même, pour revenir plus riche vers les autres....vers d'autres...autres. Dans les phases successives de notre vie, nous sommes amenés à rencontrer d'autres personnes. Nous partagerons des semaines, des années, des décennies ou parfois toute une vie avec les humains que nous croisons. Nous devons accepter que certains sortent de notre vie, et que d'autres y arrivent. Ce sentiment si nous le vivons pleinement, peut être annonciateur de renouveau.

Attention tout de même à ne pas basculer dans des attitudes du type " Je suis nul(le)" ou "l'es autres sont nul(le)s" pour justifier un retrait du monde. Vous risqueriez de devenir une de ces personnes aigries et pessimistes qui ont fait du cynisme une carapace, ou alors de vous comporter en victime, et de nier ainsi votre pouvoir ; celui de commander à la vie et d'être, de faire ou d'avoir ce que vous voulez vraiment.

Voilà une stratégie d'une grande simplicité et d'une grande puissance, à adopter dans ces moments de solitude : Reconnaissez où vous en êtes intérieurement ET affirmez ce que vous voulez !

Par exemple :
- Je me sens seule et un peu triste. J'aimerais me sentir plus enjouée et rencontrer des personnes sincères et intéressantes.
Ou encore;
- Je me sens seule. J'aimerais rencontrer quelqu'un qui me convienne vraiment, que j'aimerais et qui m'aimerais. 

La forme interrogative peut être aussi très puissante ! Par exemple :
- Je me sens seule et un peu triste. J'aimerais me sentir mieux. Ne serait-ce pas merveilleux si je rencontrais une personne qui me conviennt, qui s'inétresse sincèrement à moi?

Voyez-vous, quand vous utilisez la forme interrogative, vous éliminez toute la résistance intérieure qui naît parfois des "affirmations positives", qu'une partie de vous s'empresse de contester.

Ces exercices sont simple, je sais, mais faite-les ! Ils fonctionnent ! Ils vous aideront à changer votre point d'attention (votre focus) de ce qui est inconfortable, à ce qui fait naître une attente positive en vous. Au bout d'un moment vous aurez de nouvelles impulsions d'actions, qui vous guideront vers ce que vous voulez.

Alors quelle est la prochaine étape ?

Ce pourrait être d'apprécier votre solitude, et d'apprécier votre propre compagnie. Faites l'expérience d'être qui vous êtes, en toute beauté et en toute simplicité. Vous pourriez par exemple observer votre respiration ou adopter toute pratique destinée à vous reconnecter à vous-mêmes et à vos désirs.

Vous pourrez ensuite allez délibérément vers les autres et vous ouvrir au monde extérieur. L'enfer c'est les autres..a dit Sartre. Mais les autres sont souvent un reflet de nous-mêmes. 

Parfois on se sent seul même en étant entouré(e). D'autres fois, on est vraiment seul. Vous pouvez aussi mettre à profit la solitude pour essayer d'autres choses, pratiquer d'autres aspects de votre personnalité. Nous avons tendance à nous plier aux attentes de notre environnement envers nous-même. La solitude est donc un excellent contexte pour se laisser être un "autre soi".

Au pire dites-vous que les choses finissent toujours pas changer. La pire des tempêtes se termine toujours. Le jour succède à la nuit, et les saisons s'enchaînent. Il en est de même pour nous humain. Le sentiment de solitude finira par être remplacé par autre chose ; par  l'enthousiasme, l'envie de changer, d'agir...ou pourquoi pas aussi, par une merveilleuse relation.

À votre succès et...à votre bonheur !

Frédéric

 PS : Ah, et vous n'êtes jamais seul(e) ! L'énergie créatrice de l'univers est toujours à votre disposition :-)

Frédéric ARRON

frederic arron coach perso guadeloupe

  • 97122 BAIE-MAHAULT
  • Guadeloupe
  • Tél. 0690 76 16 15
  • Mentions légales
  • Plan du site