icon_facebook_grey.png

  • liberez heros interieur
  • passiongagnante
  • modeles

Les 3 erreurs d'Anthony Robbins !!?

Aië, ça y est je m’expose (encore une fois ?) à la controverse ! Anthony Robbins est le coach n°1 aux Etats-Unis et ses fans français de plus en plus nombreux (1000 d’entre eux se seraient rendus à son séminaire UPW cette année, à Londres. Quand je l’ai fait en 2008, nous n’étions je crois, que quelques dizaines). Quand Clinton était en plein scandale Monica Lewinsky à qui a t-il fait appel ? à Anthony Robbins. À qui Agassi, Serena Williams et même semblerait-il un certain François Mitterrand dans les années 80, ont-ils fait appel à un moment crucial de leur carrière « you named it » Tony, le coach des coachs.

Aujourd’hui avec la sortie de son livre « MONEY », il enchaîne les plateaux télés et est devenu une véritable icône au pays des cowboys..et des indiens. J’adore Anthony Robbins et je luis dois beuacoup dans ma pratique de coach. J’ai tellement écouté ces programmes de développement personnel que j’ai l’impression de le connaître et qu’il m’arrive de dire « mon pote Tony » (sans pour autant chercher à faire croire que je le connais vraiment, ce n’est pas le genre de la maison ). Et ses coaching live pour de participants à ses séminaires sont quelquefois de véritables anthologies du changement.

Mais voilà, Anthony Robbins n’est pas Dieu. Et je crois même qu’il y a 3 points sur lesquels il..se trompe. Et je vous dirai même à la fin de cet article pourquoi selon moi il fait ces 3 erreurs.

Mais halte au suspens ! Voilà les 3 erreurs d’Anthony Robbins !

1-    Une décision entraîne obligatoirement une action immédiate

« Si vous ne posez pas une nouvelle action, c’est que vous n’avez pas décidé vraiment ». Anthony Robbins est un génie du changement. Il a une énergie extraordinaire et je veux bien croire que dès qu’il prend une décision il agit immédiatement et massivement ! De même en football Messi peut dribler 5 joueurs et aller marquer un but…Ce qui ne veut pas dire que si vous jouez au football vous DEVEZ dribbler 5 joueurs et marquer un but !

Vous POUVEZ agir immédiatement après une décision, mais vous pouvez aussi agir plus tard quand vous vous sentirez prêt ! Il y a quelques années j’ai décidé en écoutant un programme de Bob Proctor que j’allais désormais faire ce que j’aimais ! Mais j’ai différé e moment de le faire jusqu’à ce que sois prêt ! Et il y a un peu plus longtemps un personne de ma connaissance a mis fin à une relation sentimentale plusieurs mois après l’avoir décidé. Elle a attendu d’être prête. Je suis bien placé pour le savoir..puisque la personne qu’elle a quittée c’était …moi (rassurez-vous je vais très bien, merci).

Eric Berne le fondateur de l’analyse transactionnelle explique bien la différence entre une permission (qui est libératrice) et une injonction contraignante qui peut renforcer le problème. En cherchant trop, à faire comme Anthony Robbins vous bloquez peut-être vous-même votre changement.

2-    Nous devons impérativement associer une grande douleur à ce que nous souhaitons changer

C’est un autre mythe. Nous ne sommes pas obligé d’attendre qu’une situation devienne insupportable ou construire ce sentiment dans notre tête (et notre corps) pour changer. Le seul attrait de la nouveauté et du changement peut suffire. Et comme dans le cas précédent le fait de vouloir absolument attribuer de la douleur à ce que l’on vit peut être contreproductif. Certaines pratiques d’humiliation en publique lors de séminaires de développement personnel ont poussé de nombreux observateurs de bonne volonté à regarder ces pratiques comme sectaires ! Et sans doute avaient-ils raison !! Se dire « oh je suis fainéant nul, je me dégoûte » n’est sans doute pas la meilleure façon de changer. Et ce peut-être une dérive à laquelle on arrive en recherchant à tout pris une douleur extraordianire pour changer. Lors du séminaire UPW (Libérez la puissance qui est en vous) à Londres auquel j’ai participé. Tony a demandé à l’assistance d’imaginer la douleur que les gens auraient à ne pas changer. Et là ….mon dieu..plein de gens se sont mis à hurler dans la salle ! On avait l’impression d’âmes damnées, en enfer. Honnêtement comme diraient les jeunes, c’était « chelou » ( c’était étrange / chelou = louche) ! Bon j’avoue, au bout d'un moment j’ai fait pareil. Je me sentais un peu ridicule,..mais c’était dans le noir, donc mon honneur était sauf (c’était sans doute un moment de dissonance cognitive ou je faisais une chose que je n’avais pas vraiment envie de faire parce que le groupe la faisait).

Bref..vous POUVEZ associer délibérément une grande douleur à ce que vous souhaitez changer, si ça marche pour vous (pour moi ce qui fonctionne c'est tout simplement d'être vrai avec moi-même sans chercher à exagérer les choses), mais vous pouvez aussi tout simplement décider sans tambour ni trompette que vous souhaitez passer à autre chose !

3-    La clef du pouvoir c’est l’action

Je pense que cette affirmation de Tony Robbins est …presque vraie ! L’action est une composante essentielle du pouvoir et du changement. Mais l’enjeu n’est pas toujours l’action. La nouvelle action découle souvent (pas toujours, je sais) naturellement d’une nouvelle prise de conscience. Je pense que la véritable clef du pouvoir c’est la conscience de son pouvoir !

Et cela nous amène à un autre point, et pourquoi de nombreuses personnes qui suivent Anthony Robbins comme un gourou (il ne se présente pas ainsi, et je crois sincèrement que ce n’est pas son but que les gens le considèrent ainsi non plus, mais son charisme est tel qu’il peut produire cet effet) ont du mal à changer ! Elles font sans cesse des actions inadéquates sous prétexte qu’il faut agir, le faire maintenant, et le faire massivement !

Je pense qu’une des raisons pour lesquelles Anthony Robbins, surtout à ses débuts était autant focalisé sur l’action, était son propre scénario (concept d’analyse transactionnelle à découvrir ici). Je crois qu’Anthony Robbins était dans un scénario gagnant avec un driver (ça devient un peu technique mais voilà des précisions sur les drivers) "Sois fort", ou "Fais des efforts". Cela signifie que ce qui l’animait en profondeur était la croyance "Je n’ai de la valeur en tant qu’individu que si je suis fort, ou que si je fais des efforts". Pour lui cela fonctionnait car son scénario était gagnant, mais cela, je pense (et ça n’engage que moi) restait une illusion ! Celle que la seule façon de réussir était d’être fort ou de faire des efforts.

Anthony Robbins a influencé des millions de gens, j’adore ces bouquins et ces programmes audio. Cet article n’a pas pour but de le discréditer, je pense que ce gars est extraordinaire. Mais pour autant comme je vous disais, il n’est pas Dieu.
Aucune personne ne devrait avoir plus d’influence dans votre vie que vous-même ! Même jésus himself demandait aux gens pour qui il faisait des miracles, un signe de foi avant, sinon il n’aurait rien pu faire. Il n'avait pas tout pouvoir sur leur vie !

Inspirez vous des leaders, mais souvenez-vous que leur grand pouvoir n’a pour but que de nous rappeler celui qui est en nous ! Plus tôt vous en prendrez conscience, plus vite et plus facilement vous changerez.

Vous avez du pouvoir,
Vous avez un esprit, et vous pouvez penser par vous-même !

Ici Frédéric le coach rebelle, si vous lisez ce message c’est que vous faites partie de la résistance (bon Ok, j’ai piqué cette réplique à « John Connor » dans Terminator Renaissance, le 4ème volet de la saga)

Faites de votre mieux, et en même temps..ne vous prenez pas trop au sérieux !

Croyez-en vous… !
À votre succès !

Frédéric

PS : Maintenant il faut que je vous laisse, je vais relire...Pouvoir illimité..d'un certain Anthony Robbins!!!

www.lecoachrebelle.com/teaser

Frédéric ARRON

frederic arron coach perso guadeloupe

  • 97122 BAIE-MAHAULT
  • Guadeloupe
  • Tél. 0690 76 16 15
  • Mentions légales
  • Plan du site