icon_facebook_grey.png

  • liberez heros interieur
  • passiongagnante
  • modeles

4 attitudes de victime, à bannir, que vous avez sans toujours en être conscient(e)

Personne n'a envie d'être une victime...mais est-ce vraiment sûr ? Peut être que cela à quand même des avantages. Les attitudes qui suivent ne sont pas toutes facilement identifiables comme des attitudes de victime.

Elles sont pourtant caractéristiques de la passivité. Mais attention PASSIVITE ne signifife pas ne rien faire.

 

Dans un contexte donné, la passivité peut être définie comme toute attitude ou comportement qui ne vous rapproche pas de la résolution de votre problème.

Attention une fois que vous aurez lu cet article vous ne pourrez plus dire que vous ne savez pas. Vous n'aurez plus d'excuse pour continuer à adopter ces comportements :

1-L'abstention. Au cours d'une réunion on demande à chacun de faire part de son avis. Il s'agit d'un moment important ou des décisions vont être prises. Curieusement Paul ne dit rien et refuse d'intervenir quand vient son tour de prendre la parole. Il ne se donne tout simplement pas la permission d'intervenir. Il subit. Il se retire du jeu. Peut être dira t-il par la suite que "les choses ne tournent jamais en sa faveur" ou "qu'il n'a jamais de chance" ? En refusant  de se manifester, il devient une victime. Et quelque soit le jeu celui qui adopte une telle attitude ne gagnera pas.

2-La suradaptation. Cette attitude est presque l'inverse de la précédente. Mais finalement la cause est similaire. La encore la personne qui l'adopte ignore complètement ses besoins. Elle ne se contente pas de faire tout ce qu'on lui dit de faire. Elle anticipe même sur des demandes qui n'ont pas été manifestées. Et attention à ne pas confondre ce comportement avec celui d'une personne pro-active en contrôle. C'est différent. La, cette personne s'efface complètement. Inconsciement elle est très certainement en train de jouer un scénario erroné de type "Je n'ai de la valeur que si je fais plaisir aux autres".

3-L'agitation. Ainsi une personne qui attendant un appel important, s'offusque que l'on ne la rappelle pas, tempête, râle mais sans...rien faire qui règle son problème. L'excuse qu'elle donnera est souvent "Ce n'est pas à moi de .." ? Ce à quoi on pourrait lui répondre "Ah bon ? Et si cette personne ne rappelle jamais vous allez attendre indéfiniment ?". Quelle énergie gaspillée alors qu'une action simple permettrait à notre homme de sortir de cette situation. Mais il méconnait tout simplement cette possibilité. Il se l'interdit. Il est bloqué dans une prison qui ne s'ouvre que de l'intérieur et dont il possède lui même la clef.

4-Le blocage ou la violence. Une personne est malheureuse au travail. S'y rendre chaque matin la rend malade. Elle pourrait faire en sorte d'identifier ce qui lui pose problème et chercher une solution, ou encore écrire des CV et des lettres de motivations pour chercher autre chose, ou lancer sa propre activité. Mais non. Et un soir en sortant du travail elle glisse sur un marche d'escalier et doit s'arrêter pendant 10 jours. Cette situation en apparence involontaire est le résultat d'un blocage ; d'un traitement passif de cette situation. La violence quand à elle aurait consisté à vandaliser le bureau...sans pour autant que cela amène quelque solution que ce soit.

Je le répète, la passivité n'est pas "ne rien faire". La passivité c'est tout comportement ou attitude qui ne vous rapproche pas de ce que vous souhaitez ou de la résolution d'un problème.

Alors posez vous la question : "Est ce que ce que je fais en réponse à cette situation (celle que vous vivez et qui vous déplaît) me permet de résoudre mon problème ?"

A votre succès !

Frédéric,
Le coach des entrepreneurs
nouveaux et audacieux.

PS : Si cet article vous a plus, cliquez sur "j'aime" sur facebook, ou partagez le. Pour allez plus loin, inscrivez vous dans le bloc en haut à droite pour recevoir 2 cadeaux exclusifs.

Frédéric ARRON

frederic arron coach perso guadeloupe

  • 97122 BAIE-MAHAULT
  • Guadeloupe
  • Tél. 0690 76 16 15
  • Mentions légales
  • Plan du site