icon_facebook_grey.png

  • liberez heros interieur
  • passiongagnante

Comment avoir le travail de vos rêves en 2019 (Et comment j'ai quitté la banque une seconde fois).

images/travail-de-vos-reves.jpg

Et si je vous disais que votre situation peut s'améliorer, que les choses peuvent changer, que vous pouvez faire ce que vous aimez, et le faire avec succès? À l'aube d'une nouvelle année qui apporte avec elle comme (presque) toujours un nouvel espoir, il est peut-être temps de vous demander ce que vous voulez vraiment, pourquoi vous le voulez, et comment vous allez y arriver! Alors voici 9 pistes de réflexion, et un exemple personnel qui vous parlera peut-être aussi. Allez, c'est dimanche, la vie est belle, et vous aussi!

1- Cessez de minimiser vos envies

Ce que vous voulez vraiment est important du simple que vous le voulez.

Vos aspirations sont comme votre bonne étoile qui vous guident dans la vie. Si vous cessez de les écouter et de les suivre, vous finirez par vous sentir perdu(e) et par ne plus savoir qui vous êtes. Heureusement ce n'est pas irréversible! Dès que vous recommencerez à vous écouter, et à être vous, vous commencerez à vous sentir mieux.

2- Cessez de minimiser vos facteurs d'insatisfaction

Vous avez le droit d'en avoir ras-le bol. Parfois nos prochaines étapes sont ancrées dans un désir ardent, d'autres fois dans un ras-le bol sincère (ou dans les 2 en même temps). Pour mon dernier job à la banque, j'ai tenu moins d'une semaine si mes souvenirs sont exacts. Je venais d'être certifié en coaching et j'avais planifié intellectuellement de faire une douce transition vers mon nouveau métier en touchant un bon salaire à la banque. Dès le premier jour j'ai été malade. Vraiment malade! À tel point que mon nouveau chef m'a dit d'allez voir un médecin alors que je m'interdisais de le faire (prendre un congé maladie le 1er jour! lol! No way!). J'ai donc commencé ce job par....deux jours d'arrêts (ou plus, je ne me souviens plus exactement). Dès mon deuxième  ou troisième jour de travail effectif, j'ai été gentiment invité à une réunion dont on ne m'avait pas précisé le motif. Et précisément...le motif c'était moi! Mes nouveaux patrons me trouvaient trop lent (je l'étais certainement en effet, car je travaillais sur un sujet auquel je ne connaissais quasiment rien, et mon nouvel employeur et moi-même avions misé sur ma polyvalence) et dans le même temps, ma DRH me reprochait de....partir à l'heure.

Cela risque de sembler un peu brutal présenté de cette façon, mais à l'époque ça m'avait semblé tout à fait normal (et je crois que je l'avais dit avec beaucoup de douceur quand même) de dire à mes nouveaux chefs, que je n'allais par partir tard par principe pour bien me faire voir, si mon travail ne l'exigeait pas. J'ai aussi rajouté que quelques années auparavant j'aurais certainement voulu leur prouver ma valeur à tout prix, mais que là, je n'avais rien à prouvé à personne. J'étais disposé à faire de mon mieux, mais pas a accepter sans réserve leur point de vue. Le chef de service, qui était au demeurant plutôt sympathique m' a donné une semaine pour "rectifier le tir".  Cela n'a pas été nécessaire car le lendemain je leur annonçais que j'arrêtais.

3- Fiez vous à vous!

Il arrivera que tout le monde pense que vous devez aller à gauche quand vous avez l'intime conviction que vous devriez allez à droite. Si on se met à faire la moyenne de l'avis des autres sur notre vie pour prendre des décisions on ne s'en sortira jamais. Comme le dit Santiago dans L'Alchimiste, tout le monde voudrait nous dire comment vivre notre vie, mais la plupart des gens ne savent pas comment vivre la leur. Se fier à soi implique aussi de ne pas attendre de ne plus pouvoir faire autrement. Vous n'avez pas besoin d'attendre le burn-out, ou d'être désespéré pour prendre les meilleures décisions. Quand vous savez quoi faire, vous savez. Vous n'avez pas besoin d'attendre plus longtemps, ce qui ne veut pas dire non plus que je vous encourage à agir dans la précipitation.

4-Soyez prêt(e) à laisser la place pour le nouveau.

Et là bien sûr cela dépendra de la sensibilité de chacun. Mais ce ne serait pas tout à fait honnête de vous conseiller de faire une chose (d'ailleurs dans mon métier de coach je ne conseille pas mes clients) alors que moi-même je n'ai jamais réussi à la faire (évidemment ça ne veut pas dire que ça ne marchera pas pour vous), comme : Garder son travail insatisfaisant qui paie les factures, tout en lançant quelque chose à côté. Si ça marche pour vous  et que vous sentez que c'est votre solution alors faites-le. Dans certaines situations cependant, le nouveau aura du mal à se frayer un chemin jusqu'à vous si vous vous accrochez à l'ancien. Je crois qu'en fait pour que ça marche, il faut que cela se passe bien dans votre travail actuel alimentaire. Cela vous laisse l'énergie suffisante pour créer votre entreprise par exemple. En ce qui me concerne j'adore le rush d'adrénaline qui vient avec le fait de dire "bye bye" à un travail qui est devenu insatisfaisant.

5-Autant que possible, définissez ce que vous voulez et pourquoi vous le voulez! 

Mais attention, il ne s'agit pas d'un pourquoi intellectuel, mais d'un pourquoi émotionel ! Vous devez ressentir à l'intérieur de vous l'impact que vous recherchez du changement souhaité. Par exemple vous pourriez vouloir vous sentir plus libre, faire un travail pus intéressant etc....Prenez le temps de ressentir déjà maintenant, ce que vous voulez ressentir dans votre prochain job. La liberté, comment ça fait à l'intérieur? Comment vous sentez-vous quand vous faites quelque chose que vous aimez?
Définissez votre idéal! Vivez-le, sentez-le à l'avance! Faites en sorte qu'il devienne encore plus réel dans votre tête et votre coeur que votre situation actuelle. Il arrivera un moment ou vous serez en diapason avec lui, et vos actions vous y mèneront inévitablement.

6- Faites de votre mieux là ou vous êtes!

Ne faites pas comme dans ces pubs pour le loto! N'allez pas adopter un comportement inacceptable sous prétexte que vous partez bientôt! Faites de votre mieux! Vous gagnerez à laisser un bon souvenir. Ne basculez pas du côté obscure de la force! Vous seriez le premier à en payer le prix. Ce ne sera pas toujours facile j'en conviens, particulièrement si vous vivez une ambiance conflictuelle au travail. Mais souvenez-vous que vous faites ça pour vous!

7-Tentez votre chance!

Une offre vous séduit? Postulez! Ne vous éliminez pas d'office, avant d'avoir joué votre carte. Si ça ne marche pas, vous serez au même point, mais si ça marche, vous avez tout à gagner! Pensez aussi (selon le niveau de confidentialité de votre projet) à dire autour de vous vos aspirations. Ce serait dommage qu'un de vos contacts puisse vous proposer l'opportunité dont vous rêvez, mais qu'il ignore que  vous avez des envies de changement!

8- Restez ouvert(e)!

Parfois le travail auquel vous aspirez est tout près. Peut-être même qu'il suffirait qu'une ou deux choses changent dans votre travail actuel pour qu'il soit totalement satisfaisant pour vous! Parfois ce que vous recherchez est une amélioration, plus qu'une véritable rupture.

9-Vous n'avez pas besoin de voir tout le chemin.

Si vous décidez de vous engager dans une nouvelle voie, souvenez-vous qu'il n'est pas nécessaire de voir tout le chemin dès le début! Celui-ci se dévoilera sous vos pas au fur et à mesure de votre progression! Si vous attendez d'être sûr(e) à 100% avant de saisir des opportunités, vous risquez d'en laissez passer beaucoup qui vous auraient bien convenu(e)!

À votre nouveau job !

Frédéric

PS: Vous avez changé de job? Je suis curieux! Dites-moi comment ça c'est passé pour vous!

Crédit photo : Bruno Michaux-Vignes - Photo non libre de droit

Frédéric ARRON

frederic arron coach perso guadeloupe

  • 97122 BAIE-MAHAULT
  • Guadeloupe
  • Tél. 0690 76 16 15
  • Mentions légales
  • Plan du site