icon_facebook_grey.png

  • liberez heros interieur
  • passiongagnante
  • modeles

[Article invité] Des ressources humaines au Fitness/Wellness - Comment j'ai changé ma vie, et comment vous pouvez le faire aussi! Par Sophie LABBE-JENSEN

images/FB_IMG_1461603629619.jpg

 Je voyais ses posts inspirants sur Facebook. J'ai demandé à Sophie de nous raconter son aventure audacieuse, des Ressources Humaines au Fitness/Wellness...

"C'était une évidence, malgré le fait que je gagnais très bien ma vie pour mon âge, je détestais ce que je faisais. J’ai d’abord cru que c’était un problème d’entreprise, de collègues, de hiérarchie. Donc j’ai changé d’entreprise. Puis comme j’ai eu le même ressenti, j’ai pensé que c’était un problème de secteur d’activité, je suis passée de Microsoft à Vinci, de l’informatique au BTP. 
crédit photo / Sophie LABBE-JENSEN/ tous droits réservés

Après l’euphorie des premiers mois de découverte, je me suis retrouvée au même stade, avec des sensations identiques. 

En dix ans, j’ai fait le tour des Ressources Humaines, de la formation au recrutement, en passant par le management des carrières, la paie et les horribles plans de licenciement à effectuer.

C’était une évidence, malgré le fait que je gagnais très bien ma vie pour mon âge, je détestais ce que je faisais.

-     Je ne me suis pas posée beaucoup de questions

J’ai observé ce que j’avais dans la vie à ce moment-là, en dehors de mon travail.

Je me suis rendue compte que mon temps de loisirs était consacré en grande partie au sport. J’allais dans tous les évènements, j’essayais toutes les activités, j’en parlais à mes amies, qui elles-mêmes en parlaient à leurs amies, en peu de temps on s’est retrouvées au même endroit pour partager nos moments sportifs. J’ai réussi sans effort, à créer une émulation autour d’une salle.

Aussi loin que je me souvienne, j’étais toujours celles qui proposait aux autres de participer à des évènements, qui organisait la logistique (récupérer les pass, transport, dress code), allant même à aider à l’organisation de certains projets sportifs. Plus tard, je conseillais sur les choses que j’aimais, qui marchaient sur moi en matière de bien-être, je partageais sans me poser de question. Jusqu’à ce fameux soir où émotionnellement transportée par un cours, je me suis dit « pourquoi pas moi ? »

-    Est-ce que c’était le bon moment ?

Que ce soit pour changer de job, avoir un enfant, quitter une situation familiale, il n’y a jamais de bons moments. La période où toutes les conditions psychologiques que nous nous sommes créées, n’arrivera jamais. Donc aucune raison de ne pas se lancer.

-  Par où commencer ?

Est-ce que ce changement nécessite une formation ?

Pour ma part, c’était le cas et en Guadeloupe j’avais raté le cap de la rentrée. J’ai donc cherché en dehors du département et ai entrepris toutes les démarches, DIF refusé, parcours du combattant, licenciement, déménagement, galère de logement, charges financières lourdes, doutes, mais toujours à l’écoute de moi-même. Car le plus important c’est vous-même !

-    Une fois dedans...

C’est merveilleux de se lever tous les matins en ayant plus cette sensation d’être oppressée par le travail. Inimaginable cette sensation de légèreté omniprésente. Je crois que lorsqu’on entreprend nos rêves, les tracas du quotidien ne sont plus aussi dramatiques.

Le meilleure ressenti d’une reconversion professionnelle ? Faire ce que j’aime sans me poser de question, juste vivre le moment présent.

Car en faisant ce que j’aime, il m’arrive des choses auxquelles je n’aurai même pas pensé avant, je suis pleinement moi, je fais des rencontres bienveillantes, au fond de moi je m’aperçois que j’ai toutes les ressources nécessaires et je constate que je suis bien plus forte que ce que je croyais.

-    Ca fait peur. Et si je regrettais ?

La peur est la traduction de toutes les limites que nous avons dans la tête, véhiculées par notre éducation, les médias. Et pour regretter, il faut l’avoir fait. Je ne regretterai jamais de m’être découverte à 100%. Aujourd’hui, je passe un diplôme d’éducateur sportif, je suis professeur de yoga certifiée, j’ai 34 ans, j’ai tout changé en ignorant mes craintes et il y en a eu. Je suis sortie de ce qu’on appelle la zone de confort : les habitudes, le même « « train train quotidien.

Je suis moi et je créé ma propre réussite étape par étape.

D’autre l’on fait avant moi et d’autres le feront après moi et pourquoi pas vous ? Après tout nous ne sommes pas si différents.

Sophie LABBE-JANSEN"

Pour suivre l'actualité de Sophie, retrouvez-là sur :
Facebook - SoFitYoga
ou sur
Instagram- So Fit and Yoga

Vous avez réalisé un changement atypique, et vous souhaitez inspirer d'autres personnes, à travers votre exemple ? Parlons-en ici.

Frédéric ARRON

frederic arron coach perso guadeloupe

  • 97122 BAIE-MAHAULT
  • Guadeloupe
  • Tél. 0690 76 16 15
  • Mentions légales
  • Plan du site