icon_facebook_grey.png

  • liberez heros interieur
  • passiongagnante
  • modeles

Les 4 étapes de la croissance des compétences, et la vallée du désespoir.

images/croissancedescompetences.png

Je voulais parlais récemment du coeur de la tourmente. Je vous disais qu'en route vers nos rêves nous allons nécessairement rencontrer des obstacles. Mais à vrai dire tout processus de croissance porte en lui même ses propres obstacles...même s'il ne s'agit pas d'un rêve à réaliser ! L'arrivée au coeur de la tourmente peut même être modélisée, comme dans le shéma. La formatrice qui m'a enseigné ce modèle nomme "la vallée du désespoir", ce passage critique. Mais voyons plus précisément chaque étape :

1 - L'incompétence inconsciente.
À ce niveau la personne ne sait pas qu'elle ne sait pas. Cela pourrait signifier aussi qu'elle CROIT SAVOIR, alors que ce n'est pas le cas. Cela rappelle la notion de point aveugle (à vrai dire j'utilise Point aveugle comme terme, en pensant à la traduction de l'anglais Blind Spot, mais vous pourriez trouver aussi la terminologie Tache aveugle, comme dans Le manuel d'Analyse transactionnel de Iann Stewart et Vann Joines).
À ce niveau, une personne a besoin d'être encadrée. Déléguer n'aurait pas de ce sens. Un manager peut être tenté de penser que c'est à son collbaorateur de s'adapter à son style, mais le bon manager se demande de quoi a besoin son collaborateur, et fait en sorte de le mettre dans les meilleures conditions.
Cette phase est critique car on peut ne jamais réaliser qu'on ne sait pas. Il y a toujours un compartiment de notre vie dans lequel on ne sait pas que l'on ne sait pas. Si vous avez l'impression par exemple que des choses vous arrivent "sans raison" soyez attentif, vous avez peut-être l'occasion de rentrer dans un processus d'apprentissage qui fera de vous une personne plus compétente !

2 - L'incompétence consciente.
On pourrait dire que c'est là que l'apprentissage commence réellement. Cela rappelle la métaphore utilisée en spiritualité, du verre plein qui ne peut être rempli, avant d'avoir été vidé. Une fois que l'on reconnaît que l'on ne sait pas, on est prêt à apprendre. Certains ne passent jamais le cap. Ils jouent à ceux qui savent tout, alors qu'en fait souvent, ils sont tout simplement terrifiés à l'idée de découvrir qu'ils n'en savent pas nécessairement tant que ça sur la question. Cela pourrait les amener à se remettre en question, et ils ne sont peut-être pas prêts à le faire. Ce n'est pas toujours qu'ils ne veulent pas. C'est plus profond. Ce pourrait être parce que leur égo fragilisé ne le supporterait pas. Pour eux dire "je ne sais pas " revient à dire "Je suis nul en tant que personne", et bien sûr ce n'est pas le cas.

Mais pour tous, cette phase peut être dure à gérer. Selon les enjeux, et si le processus d'apprentissage dans lequel nous sommes engagés est déterminant , nous devons nous attendre à traverser la fameuse vallée du désespoir. Malheureusement nous pourrions alors à ce moment nous dire "je n'y arriverai jamais". Si vous êtes par exemple en train de créer l'entreprise qui vous tient à coeur et que vous êtes sur le point de renoncer, dites  vous qu'en continunant votre apprentissage (connaissance de soi, marketing, stratégie), vous finirez par devenir compétent ! Le problème c'est que l'on peut littéralement être paralysé dans cette phase et ...S'arrêter ! C'est souvent une erreur car ensuite il nous faut tout reprendre à zéro ! Une clef consiste, avant cette phase à prendre suffisamment d'élan, pour continuer à avancer malgré le désespoir.

C'est à ce moment, aussi, que la notion de fighting spirit, peut prendre tout son sens ! Mais quelquefois la sortie de la vallée du désespoir du bon côté de la courbe (la montée en compétence) implique une transformation personnelle. La lutte et l'effort ne suffisent pas, et il nous faut embrasser une autre partie de nous-mêmes. Cette transformation s'apparente à la transformation de la chenille en papillon, ou du papillon en aigle ! Une personne dans cette phase à besoin d'être épaulée.


3 - La compétence consciente.
Enfin ! Après tous les efforts fournis vous avez acquis un nouveau niveau de compétence. Souvent cette phase va aboutir à un rituel ou une cérémonie. On vout remet un diplôme, une certification, ou une récompense. Ce peut aussi être un moment ou non seulement vous êtes conscient de votre compétence, mais toutes les personnes concernées sont averties aussi (et quelquefois présentes). Le moment ou vous êtes reconnu dans vos nouvelles compétences, à l'issue par exemple d'une épreuve exigeante peut devenir "le gateau sous la cerise". Ce n'est pas qu'une formalité, cette fois-ci le papillon s'est transformé en aigle !
Ce moment peut marquer un nouveau regard sur soi, et un sentiment accru et étendu de son identité personnelle.

4 - La compétence inconsciente.
C'est le niveau ou la compétence est devenue une seconde nature, bien ancrée. Le maître des arts martiaux qui désarme d'un geste son agresseur, n'a pas eu à y penser à ou à réfléchir. Idem de ce manager qui mène son activité de main de maître avec la grâce d'un maestro qui "sent" les évolutions du marché et les gens, et qui a juste besoin qu'on le laisse s'exprimer. Si vous avez un collaborateur de niveau 4 dans votre équipe, vous devez simplement déléguer.
Mais ce niveau d'ultra compétence n'est pas dénué de tout risque. Quand la machine se grippe on peut ne pas savoir par ou (re)commencer ! Le tennisman confirmé qui n'arrive plus à passer un revers, ne sait pas pourquoi il n'y arrive plus, pas plus qu'il ne savait pourquoi il y arrivait ! Il peut lui falloir alors désapprendre et recommencer le processus. Il se retrouve alors d'une certaine façon en phase 1.

Ces 4 phases d'apprentissage ou de croissance des compétences, croisent aussi d'autres processus, comme ceux liées à l'âge ( la trentaine, la quarantaine etc...) ou les étapes du changement - l'enthousiasme, la démotivation, le cocooning, le renouveau - si bien décrites par Frédéric Hudson.

Et vous ? ou en êtes-vous ?

À votre succès !

Je vous souhaite le meilleur !

Frédéric

PS : Vous êtes dans une impasse professionnelle ? Vous ne savez plus ou vous en êtes ? C'est le moment de créer un changement favorable .

Frédéric ARRON

frederic arron coach perso guadeloupe

  • 97122 BAIE-MAHAULT
  • Guadeloupe
  • Tél. 0690 76 16 15
  • Mentions légales
  • Plan du site