icon_facebook_grey.png

  • liberez heros interieur
  • passiongagnante
  • modeles

5 erreurs classiques à éviter pour tenir facilement vos bonnes résolutions en 2014!

Bon, nous le savons tous les résolutions de début d'année portent bien leur nom, parce que généralement elles ne...survivent pas au mois de janvier !
Pourtant il y a de l'idée, la nouvelle année est un nouveau cycle et le début de ce cycle une excellente opportunité de planifier le changement que l'on veut créer.

Alors si l'idée est bonne pourquoi ça ne marche pas ? Voilà 5 erreurs classiques à éviter désormais :

1- Se baser uniquement sur votre volonté. Pour créer le changement nous avons besoin de faire fonctionner des parties différentes de notre être dans le même sens. La partie logique ne suffit pas à créer le changement. "Je veux faire" ou "je dois faire" ne fonctionne pas sans y associer une composante émotionnelle.

Une résolution est généralement inspirée par la logique. On essaye de s'imposer à soi même un changement que l'on ne désire pas vraiment. Bien sûr on souhaite le nouveau résultat (avoir des poumons sains, perdre 10 Kg, mieux gérer son argent), mais on ne souhaite pas vraiment changer l'habitude elle même (sinon on n'en ferait pas une résolution). La volonté pure est la façon la plus inefficace de changer.

Créez vos résolutions en partant de vos désirs au lieu de partir de votre censeur intérieur (le dictateur qui vous dit que ce que vous faites n'est jamais assez bien et que vous devez en faire plus).

 

2- Ne pas transformer ses résolutions en objectifs détaillés et exaltants.
Paradoxalement, plus un objectif est détaillé plus vous avez de chances de le réaliser ! Une cible vague est plus difficile à atteindre. Par "détaillé", j'entends "quantifié" mais aussi "défini" de façon qualitative.

Si vous avez décidé de courir 3 heures par semaine, vous n'avez pas encore de cible précise et exaltante.
Pensez aussi à comment vous voulez vivre l'expérience. S'astreindre à 3 heures de souffrances par semaine ne vous mènera pas bien loin. Imaginez vous vibrant(e) d'énergie et vivant une expérience enthousiasmante.

Prévoyez la musique que vous souhaitez écouter, les lieux que vous souhaitez découvrir, les personnes avec qui vous souhaitez courir, bref..faites en sorte que quand vous pensez à vos "résolutions" vous soyez impatients de vous mettre en action, au lieu d'être dans un état d'esprit du type "sois fort et fais ce truc que tu n'as pas du tout envie de faire".


3-Définir ses objectifs uniquement sur l'année et pas sur les 10 ou 20 années à venir ! Les années que nous vivons ne sont pas des blocs indépendants ! L'échelle à prendre en compte c'est notre vie !

Comment voulez vous vivre le reste de votre vie ? Que faudra -il que vous réalisiez sur les 10 ou 20 années à venir ? En établissant votre plan sur une dizaine d'années ou plus, il devient plus facile de voir ce que chaque année doit vous apporter.

Et comme le dit si bien Anthony Robbins "Les gens surestiment ce qu'ils peuvent réaliser en 1 an et sous estiment ce qu'ils peuvent faire en une décennie ! En établissant vos plans sur une durée plus longue, cela vous évite de surcharger votre année qui commence.

4-Ne pas établir de plan sur l'année. Une fois que vous avez réparti vos objectifs sur les 10 ou 20 ans à venir, concentrez vous sur l'année en cours.

Que souhaitez vous avoir accompli au 1 er trimestre ? Etablissez une progression réaliste jusqu'au dernier trimestre. Puis détaillez chaque trimestre. Vous n'êtes pas obligé d'avoir une idée totalement claire de chaque trimestre dès le début d'année, mais au moins pour le 1 er trimestre !

Que souhaitez vous accomplir ou mettre en oeuvre en Janvier, puis en Février puis en Mars ...Et au début de chaque mois planifiez vos semaines, et vos jours au début de chaque semaine.

Et puis votre plan, est vivant ! Vous ne l'établissez pas une fois pour toute en début d'année. Retravaillez le et revenez y souvent.

5-Ne pas tirer les leçons des années précédentes. La littérature du développement personnel nous invite à ne pas repenser au passé, mais alors comment en tirer les leçons ?

On ne peut pas décréter de ne plus penser au passé. Cela arrive quand on est près à tourner la page. Et comprendre nos erreurs (et nos succès!) passés nous aide à le faire.

Pensez donc au passé non pas pour cultiver les regrets ou remords mais en vous disant "Qu'ai-je à apprendre de cela ?".

A votre succès !

Frédéric

PS : pour vous assurer de faire de cette année 2014 une année de succès, je vous invite à considérer les programmes de coaching

 

Frédéric ARRON

frederic arron coach perso guadeloupe

  • 97122 BAIE-MAHAULT
  • Guadeloupe
  • Tél. 0690 76 16 15
  • Mentions légales
  • Plan du site